Infos pratiques pour votre voyage au Vietnam

Toujours pour vous faciliter la vie et vous donner encore plus envie de voyager au Vietnam, vous trouverez sur ces pages quelques infos pratiques sur le Vietnam qui pourront vous aider dans la préparation de votre voyage au Vietnam.

Que faire au Vietnam avec les enfants ?

Le Vietnam est un pays qui comble petits et grands. Pour éviter de faire trop marcher vos petites têtes blondes, vous pouvez utiliser dans toutes les villes vietnamiennes des cyclo-pousses, moyen de transport atypique qui a le don d’amuser les enfants sans les fatiguer.

Pour une découverte ludique de l’histoire du Vietnam, le spectacle de marionnettes sur l’eau de Bo Duong est incontournable. Avant cela, les enfants pourront même échanger avec les artisans afin de s’initier à la fabrication de marionnettes. C’est également le cas dans le village de Hoi An avec les ateliers de fabrication de lampions. Les enfants, pourront repartir à la fin de la journée avec un lampion qu’ils auront fabriqué eux-mêmes.

Par ailleurs, comme leurs parents, ils apprécieront les baignades dans les eaux turquoise ainsi que les balades à vélo.

Le Vietnam est-il un pays sûr ?

Il y a très peu de problèmes de sécurité au Vietnam. Il y a quelques pickpockets dans les quartiers très touristiques des grandes villes comme Saigon mais les agressions physiques contre des voyageurs restent extrêmement rares. Vous pouvez envisager un voyage au Vietnam avec vos enfants sans aucune crainte.

Y a-t-il des réductions pour les enfants ?

Nous nous engageons à vous faire bénéficier des tarifs spécifiques pratiqués pour les enfants par les prestataires avec qui nous travaillons. C’est en général sur les hébergements que les réductions sont les plus fréquentes. Les conditions de ces réductions peuvent varier en fonction des prestataires et de l’âge des enfants.

Doit-on prendre des précautions particulières pour les enfants ?

Le climat vietnamien est chaud et humide, les températures sont souvent très élevées en particulier au Sud. Pour les petits, pensez à prendre de l’eau à chacune de vos escapades. Des vêtements légers mais également des vêtements de pluie peuvent être à prévoir selon la saison.

Pour les questions de santé, les recommandations sont les mêmes que pour les adultes :

– Eviter de boire de l’eau du robinet, les boissons doivent être achetées en cannettes ou en bouteilles, peler les légumes et les fruits
– Les vaccins ne sont pas obligatoires mais fortement recommandés a fortiori pour les enfants
– Les traitements et précautions antipaludiques s’imposent selon le programme du voyage
– Porter des vêtements couvrants et traités
– Appliquer régulièrement lotions et crèmes répulsives
– Dormir sous une moustiquaire imprégnée est quasi obligatoire

Comment se passent les réservations des vols pour le Vietnam et à l’intérieur du pays ?

Nous pouvons prendre en charge tous les transports intérieurs y compris l’avion. Sur ces vols intérieurs, nous vous ferons bénéficier des meilleurs tarifs.
Cependant, en tant qu’agence de voyage locale, nous ne pouvons commercialiser de vols internationaux, ainsi la réservation du vol aller-retour depuis votre pays d’origine jusqu’au Vietnam vous incombe. Vous pouvez réserver vos vols auprès d’agences de voyages en ligne ou traditionnelles qui proposent le plus souvent des tarifs intéressants.
Un petit conseil concernant les vols internationaux, plus vous réservez en avance, moins cher vous paierez. En règle générale, plus la date de départ approche, plus les prix sont élevés.
Plus d’informations sur les vols sur vols Vietnam

Les transports lorsqu’on est au Vietnam ?

Lorsque vous pensez « transports au Vietnam », admettez-le, des vélos chargés à bloc de toutes formes vous viennent à l’esprit ! Oui, le vélo et le cyclo-pousse (version moderne du pousse-pousse) sont encore très répandus au Vietnam mais ce sont les motos qui sont aujourd’hui les plus nombreuses dans les rues d’Hanoi et de Saigon. Le développement économique du pays s’est accompagné d’une croissance exponentielle du nombre de motos, en particulier de motos-taxis ou en vietnamien : xe ôm. La course ne coûte pas plus cher qu’en cyclo-pousse et c’est bien plus rapide.

Vous ne pourrez malheureusement pas louer de voitures ou de cyclomoteurs car la location de ces moyens de transport est interdite aux étrangers. De nombreux loueurs passent outre cette loi cependant nous vous déconseillons la conduite motorisée au Vietnam car le trafic s’est fortement accru ces dernières années et dans les villes, aucun code n’est respecté, seule la loi du plus fort prime ce qui génère de nombreux accidents.

Nous vous recommandons le train qui s’améliore d’année en année. La ligne principale relie Hanoi à Ho Chi Minh-Ville et il y a 3 départs par jour dans les deux sens.

Si vous voulez prendre la route (avec un chauffeur), sachez que le réseau et la qualité des routes sont meilleurs au Sud qu’au Nord même si le réseau au Nord tend à s’améliorer. Une voie unique, la route N°1, relie le Nord au Sud en passant par Hué, Nha Trang et Danang.

Top 5 des transports typiques vietnamiens :

– Le tuk-tuk ou cyclo-pousse : le taxi écologique du Vietnam. Confortablement installé avec une vue panoramique sur le paysage, le chauffeur se trouve derrière vous sur un vélo et vous mène facilement d’un point à l’autre de la ville. Ce type de transport est très répandu au Vietnam, il constitue la version moderne du pousse-pousse, ce taxi avec son chapeau conique qui promenait les voyageurs à la force des bras à l’époque coloniale.
– La bicyclette : très répandue à l’époque coloniale, ce mode de transport est encore bien présent bien que peu à peu remplacé par la moto. Les vietnamiens transportent des choses aux dimensions hallucinantes sur leurs vélos et il n’est pas rare d’assister à des scènes assez cocasses.
– La jonque : embarcation traditionnelle répandue dans toue l’Asie, elle est encore très présente au Vietnam, particulièrement sur la baie d’Halong. Les voyageurs l’aiment pour son charme et son romantisme.
– Le bassac : le bassac est un bateau traditionnel construit à l’origine dans la coque d’un chaland de transport de riz. Il est aujourd’hui utilisé pour transporter les locaux et les voyageurs sur le fleuve mythique du Mékong.
– Le sampan : bateau traditionnel chinois à fond plat servant parfois d’habitation. Il est surtout utilisé pour le commerce. On y voit souvent des montagnes de fruits de couleurs variées, un joli spectacle qui donne à coup de sûr de magnifiques photos.

Et la santé dans tout ça ?

Aucune vaccination n’est obligatoire pour le Vietnam, cependant, la mise à jour des vaccins diphtérie-tétanos-poliomyélite (+/- coqueluche) est recommandée. Selon les conditions et la durée de votre séjour, d’autres vaccinations peuvent être nécessaires comme celles contre les hépatites virales A et B, la fièvre typhoïde ou l’encéphalite japonaise (en cas de séjour dans les zones rurales). Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Par ailleurs, il est important de prendre en compte les informations suivantes :

La rage est très répandue au Vietnam. Evitez au maximum les contacts avec des animaux qui vous semblent suspects. Un vaccin préventif est possible.

Le paludisme vietnamien existe mais il n’est présent que dans certaines zones assez restreintes. Il n’y a pas de paludisme dans les villes moyennes et grandes, ni dans les plaines et les rizières, ni dans la région des hauts plateaux de Dalat. Pas de besoin de médicaments contre le paludisme si vous ne sortez pas des sentiers battus. Ainsi, vérifiez votre itinéraire afin d’éviter une sur-médication.

Si, effectivement, vous vous aventurez dans des zones comme la région du « delta », les zones forestières, les plateaux de moyennes altitudes, en Pays Moi ou dans la région de Dien Bien Phu, vous devrez observer quelques règles à la lettre : prendre un médicament antipaludéen, recouvrir votre corps au maximum dès la tombée de la nuit, enduire les parties découvertes d’un fort répulsif anti-moustique, ne dormir que sous moustiquaire imprégnée d’insecticide. Ça vous paraît peut-être beaucoup mais c’est pour votre bien.

Quels sont les types d’hébergements chez Routes du Vietnam ?

Le voyage sur mesure, ça nous connaît… nous avons la possibilité de vous proposer tous types d’hébergements : de la jonque de la baie d’Halong à la nuit chez l’habitant et aux hôtels de charme en passant par de grandes chaines hôtelières si vous le souhaitez. Les jonques de la baie d’Halong sont des hôtels flottants sur l’eau. Vous pouvez ainsi passer une nuit au cœur des îlots rocheux de la baie, un endroit unique au monde ! Vous remarquerez l’architecture particulière de certains hôtels comme Le Saigon Morin à Hué ou l’hôtel continental à Ho Chi Minh-ville, ce sont de vieux hôtels d’architecture française qui datent de l’époque coloniale, ils sont tout aussi légendaires que haut-de-gamme.

L’intégralité des hébergements que nous pouvons vous proposer n’est pas référencée sur notre site. N’hésitez donc pas à nous faire part de vos envies spécifiques en matière d’hébergements, nous mettrons tout en œuvre afin de les satisfaire !

Combien de temps à l’avance faut-il réserver ?

Dans bien des cas, plus tôt on s’y prend, mieux c’est. Les hôtels et hébergements vietnamiens ne font pas exception à cette règle ! S’y prendre avec un peu d’avance pour le choix des établissements et les réservations vous permettra d’avoir accès à un choix plus large.
Les hébergements vietnamiens ne disposent souvent que de petites capacités ce qui rend notre conseil d’autant plus valable.

Ceci étant dit, il est très rare de ne pas trouver de solutions d’hébergements, même lorsque les réservations se font à la dernière minute. Quelques fois, la catégorie et l’emplacement des hébergements trouvés pourront ne pas correspondre à ce que vous auriez préféré. Il faut alors faire preuve de philosophie et ne pas perdre de vue que l’on ne voyage pas que pour le confort des hôtels, mais pour découvrir de nouveaux horizons, sortir d’un quotidien, se dépayser voire se dépasser.

Peut-on trouver des hôtels de charme au Vietnam ?

Les hôtels de charme, du plus simple au plus luxueux, se développent peu à peu au Vietnam. Globalement, les prix restent assez élevés pour ce type d’hébergement mais cela vaut le détour.

Une nuit avec une vue exceptionnelle au bord du fleuve Rouge. Plutôt tentant, non ? C’est possible avec l’un des hébergements de charme les plus prisés du Vietnam. Cependant, pour trouver des hôtels de charme à des prix abordables, c’est plutôt vers Hoi An qu’il faut se diriger. Ses établissements à taille humaine montrent l’exemple au reste du pays.

D’autres recommandations et bons plans pour un voyage au Vietnam ?

Faire appel à une agence de voyage locale, c‘est faire le choix des bons plans ! Nous vous faciliterons l’organisation du voyage du début à la fin…mais pas seulement. Notre but est aussi de partager avec vous notre amour du Vietnam et notre connaissance approfondie du terrain. Le restaurant du coin qui vient de changer de chef et dont la cuisine est excellente, vous ne le trouverez pas dans les guides de voyages en ligne, c’est pareil pour la manière d’aborder la population locale et de vous fondre dans le décor. Ce que nous vous proposons, c’est une véritable expertise de terrain et un suivi tout au long de votre séjour.

Les conseils, nous sommes là pour ça ! Vous en trouverez de nombreux sur notre site mais on vous en réserve également pour plus tard. Pour commencer, pensez à consulter notre guide de voyage, nous y avons rassemblé quantité d’informations utiles sur le Vietnam.

Un visa est-il nécessaire pour le Vietnam ?

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les voyageurs séjournant au Vietnam pour une durée n’excédant pas 15 jours sont exemptés de visa. Cette mesure est valable pour les ressortissants de plusieurs pays dont les voyageurs français et s’applique autant pour les voyages d’agrément que pour les voyages d’affaires.

Pour les ressortissants d’autres pays, un visa est obligatoire pour se rendre au Vietnam.
Il en existe 3 catégories : le visa touristique, le visa voyages d’affaires, et le visa pour les français d’origine vietnamienne. Petit détail technique, votre passeport doit être valable 6 mois après la date d’expiration de votre visa.
Pour un séjour de moins d’un mois, le visa coûte 80€ (frais postaux inclus). Pour un visa de 3 mois avec de multiples entrées, le visa coûte 150€.

L’obtention d’un visa touristique peut se faire :

– A l’ambassade du Vietnam de votre pays : vous devrez vous munir de 2 photos d’identité et remplir le formulaire M3 (disponible à l’ambassade) en 2 exemplaires. Le paiement se fait au moment de la demande. Comptez 1 à 2 semaines d’attente entre la demande et le retrait du visa.

– A l’aéroport lors de votre arrivée au Vietnam : vous devrez fournir quelques documents et éléments tels que la photocopie de votre passeport, les dates de votre séjour, etc. La demande peut se faire à l’avance via un site internet dédié dans ce type de services.

Désormais, vous pouvez également faire une demande de e-visa en ligne via le site de l’Immigation du Vietnam pour un séjour de 30 jours maximum. Ce document vous est délivré par les autorités vietnamiennes et vous donne l’autorisation d’entrer et de voyager au Vietnam. Pour les conditions d’éligibilité et d’obtention du e-visa, nous vous invitons à vous rendre directement sur le site.

Les informations ci-dessus sont mises à jour régulièrement, cependant, nous vous conseillons de vous rapprocher de l’Ambassade du Vietnam de votre pays afin d’obtenir les informations les plus récentes sur les conditions de séjour au Vietnam.

Comment se passe mon inscription sur Routes du Vietnam ?

Afin que nous puissions répondre à votre désir d’évasion et de découverte le plus précisément possible, il faut d’abord que vous nous le décriviez de manière détaillée. Si vous n’avez pas d’idées précises, nous sommes évidemment là pour vous exposer les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous !

Ce que l’on préfère, c’est que vous fassiez une demande de devis via notre formulaire de contact sur le site. Vous pouvez également faire votre demande par mail, par téléphone ou via Skype. Nous nous faisons toujours un plaisir de répondre aux interrogations des voyageurs. Ne vous privez pas, nous sommes tous francophones ! De notre côté, nous n’hésiterons pas non plus à vous appeler afin de faire votre connaissance et pouvoir concevoir le voyage qui vous ressemble.

Une fois les conditions de votre voyage bien définies, nous vous proposerons un itinéraire détaillé avec un tarif précis. Si vous êtes d’accord sur le programme et les prix, vous pourrez accéder à votre « Espace Client ». Depuis cet espace, vous aurez la possibilité de télécharger votre programme définitif de votre voyage au Vietnam, votre bulletin d’inscription, votre facture, souscrire à une assurance de voyage et procéder au paiement en ligne des prestations réservées. En général, le paiement de votre voyage se fait de la façon suivante : un acompte de 30% au moment de votre inscription et le solde 30 jours avant votre voyage.

Pour les réservations de dernière minute, c’est-à-dire moins d’un mois avant le départ, la totalité des prestations doit être réglée au moment de la réservation de votre voyage.

Avant votre arrivée, pensez à télécharger depuis votre « Espace Client », votre carnet de voyage ainsi que les bons d’échange pour vos hébergements. Si vous avez réservé un circuit accompagné, vous serez accueilli par votre guide personnel à l’aéroport. Il vous remettra alors l’ensemble des documents liés à votre voyage.

Est-ce que je dispose d’une assistance pendant le voyage ?

Tout au long de votre séjour au Vietnam, vous disposez d’un numéro de téléphone pour nous joindre 24h/24. Que ce soit pour un bon d’échange égaré, une interrogation sur un sujet, un léger souci technique ou juste l’envie de dire bonjour, ce numéro est mis en place pour que votre séjour se déroule en toute sérénité, alors n’hésitez pas à en abuser !

Après mon séjour au Vietnam ?

Nous serons toujours disponibles pour vous et nous comptons sur vous pour nous faire partager vos expériences et vos commentaires. C’est grâce à vos critiques, qu’elles soient positives ou négatives, que nous pourrons améliorer la qualité de nos services. Nous étudierons très soigneusement vos remarques pour vous proposer un juste dédommagement le cas échéant. Et enfin, Routes du Vietnam a une page Facebook sur laquelle vous pourrez partager vos impressions et vos plus belles photos de voyage !

En cas d’annulation, quels sont les frais ?

En cas d’annulation de votre part, les conditions suivantes s’appliquent :

– Plus de 60 jours avant la date de départ : 7% du montant total des prestations, avec un minimum de 100 € par personne. Ces sommes ne sont pas remboursables au titre de la garantie annulation des conventions d’assurance que nous vous proposons.
– De 60 à 31 jours avant la date de départ : 15 % du montant total des prestations, avec un minimum de 200 € par personne.
– De 30 à 21 jours avant la date de départ : 35 % du montant total des prestations.
– De 20 à 14 jours avant la date de départ : 50 % du montant total des prestations.
– De 13 à 7 jours avant la date de départ : 75 % du montant total des prestations.
– Moins de 7 jours avant le départ : 100 % du montant total des prestations.

Le paiement en ligne est-il bien sécurisé ?

Chez Routes du Vietnam, on ne lésine pas sur la sécurité. Et les paiements ne font pas exception. Les paiements sont effectués auprès d’une banque française qui assure une garantie de confidentialité et une fiabilité totale. Paybox est le système de paiement en ligne que nous utilisons. Il est reconnu et utilisé internationalement. La procédure de paiement est soumise au protocole 3D-Secure permettant une vérification de l’identité de la personne effectuant le paiement.

Une fois le paiement enregistré, vous recevrez une confirmation par email sous la forme d’un ticket de paiement. C’est un peu austère mais c’est obligatoire !

Plus d’informations sur notre système de paiement en ligne.

En quelle monnaie payer et où faire du change au Vietnam ?

La monnaie nationale est le Dong, abrégé Dg. A titre indicatif 1 € vaut environ 30 000 Dg et 1 $ vaut environ 19 500 Dg. Pour les francs suisses : 1 Fs vaut environ 21 000 Dg et le dollar canadien : 1 $ca vaut environ 20 000 Dg. Cela varie évidemment en fonction du taux de change.

La loi vietnamienne stipule que tout doit être payé en dongs sur le territoire cependant elle n’est pas appliquée à la lettre ! Dans les services touristiques, il n’est pas rare de pouvoir payer en euros ou en dollars. Vous pouvez changer de l’argent dans les banques ou les bijouteries. L’euro et le dollar peuvent être échangés dans tous les bureaux de change, mais le franc suisse et le dollar canadien, pas forcément partout. Dans la majorité des villes, grandes ou moyennes, la Vietcombank accepte les devises étrangères, les cartes de paiement et les chèques de voyage. Dans tous les cas, il faut se présenter muni de son passeport. Les banques ouvrent du lundi au vendredi et parfois même le samedi.

Proposez-vous des assurances ?

Oui, nous vous proposons des prestations d’assurance pour votre voyage au Vietnam. Vous avez la possibilité d’y souscrire depuis votre « Espace Client » au moment de votre inscription en ligne. Juste un bouton à cliquer pour dire « Oui » ou « Non », rien de plus simple…

Plus d’informations sur notre assurance de voyage.

Quand partir au Vietnam ?

Le climat du Vietnam est globalement chaud et humide, cependant on identifie une frontière climatique entre nord et sud au niveau de la région de Danang. Ainsi, il existe un « hiver » au Nord alors que le Sud reste chaud toute l’année.

Nord du Vietnam : Il est préférable de visiter le Nord durant la période hivernale (de novembre à début mai), il fait entre 15 et 20 °C et les pluies sont occasionnelles. Le reste de l’année, les températures sont élevées (30 à 40 °C). Deux mois sont à éviter particulièrement : juillet et août, les pluies sont diluviennes et peuvent même parfois être très violentes.

Sud du Vietnam : Décembre à avril est la meilleure période pour visiter le Sud. Les températures sont relativement moins élevées et la période est sèche et ensoleillée. Les mois de juillet, août et septembre sont à éviter car il pleut presque chaque jour (cependant, notez que les visites restent possibles car la pluie ne tombe généralement qu’en fin de journée).

Est-il préférable de visiter le Vietnam avec un guide ?

Le Vietnam est une ancienne colonie française, cependant peu de vietnamiens sont capables d’échanger en français, la langue la plus utilisée est le vietnamien, suivie de l’anglais. Voyager au Vietnam avec un guide local francophone facilitera la vie : les déplacements, les négociations de tarifs, les rencontres avec les populations locales etc. Par ailleurs, si vous aimez l’aventure, il pourra vous mener hors des circuits touristiques balisés.

Bien entendu, vous pouvez tout à fait visiter les grands sites touristiques seuls mais rappelez-vous que ces derniers sont extrêmement riches historiquement, certains sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco et pour toutes ces visites, un guide expert constitue une véritable valeur ajoutée. Rien ne vaut les conseils et l’œil avertis d’un guide qui connaît les sites comme sa propre poche et saura vous faire découvrir les petits détails qui font la différence.
L’accompagnement d’un guide local de qualité vous permettra d’apprécier le Vietnam à sa juste valeur et donnera une autre dimension à votre voyage.

Téléphone et internet, comment ça marche ?

Comme le reste du monde, une grande partie du Vietnam est à présent connectée à Internet. Tous les hôtels proposent généralement une connexion gratuite ou payante, et les heures de connexion sont très bon marché.
Pour le téléphone, vous pouvez bien sûr, avant le départ, activer l’option « monde » et ainsi pouvoir téléphoner depuis le Vietnam. Attention, votre facture risque d’être assez salée à votre retour. La solution la plus économique reste d’acheter une carte SIM locale prépayée. Elles sont très bon marché et sont rechargeables presque à tous les coins de rue.

A quoi ressemble la cuisine vietnamienne ?

La gastronomie vietnamienne séduit le plus grand nombre par ses qualités indéniables : elle est fine, diététique, peu chère et très variée. « Prendre son repas » ou « an com » en vietnamien se traduit littéralement par « manger du riz », ce qui donne un bon indice sur la base de la cuisine vietnamienne. Par ailleurs, si elle peut parfois s’inspirer de la cuisine chinoise, elle reste beaucoup plus légère avec plus de légumes, d’herbes et moins de sauces lourdes. Mais L’INGREDIENT qui identifie la cuisine vietnamienne et dont la population, qu’elle soit du Nord ou du Sud, ne peut se passer, c’est bien le fameux Nuoc Mam ! La production de cette sauce à base de poissons fait appel à un véritable savoir-faire, et certains villages au Vietnam sont réputés pour leur maîtrise ancestrale.

Dans les spécialités, on retrouve :
– Les nems, connus et imités à travers le monde mais dont la vraie recette reste jalousement conservée sur ses terres ancestrales : au Vietnam.
– Le bo bay mon ou le bœuf cuit de 7 façons différentes. De nombreux restaurants se font une spécialisé de ce plat traditionnel, on peut les reconnaitre car ils portent souvent l’enseigne de « Bo 7 Mon ».
– Le banh cuon ou « le ravioli vietnamien » consiste en une pâte de riz farcie au porc haché et aux champignons noirs.
– Pour les plus téméraires, le Cho est une spécialité cuisinée à base de viande de chien. Cette spécialité peut prendre la forme de saucisses ou de steak. Pour ceux qui seraient tentés par découverte gustative, le goût de cette viande peut être assez fort.

Outre les spécialités, les plats de la vie quotidienne sont souvent des soupes, la plus connue étant le Pho : une soupe de nouilles provenant à l’origine du Nord du Vietnam, qui s’est répandue dans tout le pays.

Les vietnamiens, comme beaucoup d’asiatiques ne sont pas très « desserts ». Vous trouverez rarement des pâtisseries sucrées dans les restaurants. Le dessert vietnamien consiste plutôt en un assortiment de fruits frais comme l’ananas, l’orange, la banane ou le pamplemousse.

Quels souvenirs rapporter du Vietnam ?

Les objets et le mobilier laqués sont une spécialité vietnamienne, vous les trouverez partout, sous toutes les formes et dans toutes les dimensions. Du cendrier à l’armoire familiale, le laquage est un savoir-faire vietnamien développé depuis le XIVème siècle. La laque est en fait une résine végétale extraite d’un laquier, arbuste que l’on trouve en abondance dans le nord du Vietnam.

Les nappes et autres tissus brodés peuvent également constituer un joli cadeau à rapporter à la maison. Les moins chères se trouvent dans la ville d’Hanoi.

Pour les amateurs de déco, des peintures sur soie sont vendues par des vendeurs ambulants à Saigon, elles sont faciles à transporter dans les valises car infroissables !

Si vous souhaitez ramener dans vos valises un bout du style en vogue dans les rizières vietnamiennes, n’oubliez pas de vous procurer un chapeau conique, ou plutôt un « non la ». Très utile pour protéger à la fois du soleil et de la pluie. On en trouve de très jolis au marché de Dong Ba à Hué. En matière de style, vous pouvez également opter pour la tunique traditionnelle vietnamienne, que vous pourrez faire confectionner sur mesure (comme votre voyage au Vietnam) à Hoi An et à Hué.

Enfin, pour les collectionneurs, il est possible d’acquérir des pièces de monnaie de l’époque impériale ou des billets de banque provenant des trois pays de l’ancienne Indochine.

Pour toutes vos emplettes, n’oubliez pas de négocier les prix, une division par deux est souvent nécessaire pour commencer !

D’autres informations utiles sur le Vietnam ?

Avant d’arriver au Vietnam, vous devez bien avoir en tête que c’est un territoire façonné au fil des siècles par différentes cultures et croyances. Si le bouddhisme, le confucianisme, le taôisme, le christianisme et l’islam (dans une moindre mesure) s’y côtoient, c’est le culte des ancêtres qui fait le plus d’adeptes. Ce culte constitue la plus vieille pratique religieuse du Vietnam. Si au cours de votre voyage vous avez l’occasion de passer une nuit chez l’habitant, vous constaterez que chaque maison à un petit meuble sur lequel photos, fruits, fleurs et bâtonnets d’encens sont disposés, considérez-le avec attention, c’est un autel dédié aux ancêtres !
Autre petite chose, avez-vous remarqué que la forme géographique du Vietnam ressemblait à un dragon ? C’est un symbole de force et de bienfaits en Extrême-Orient.

Si vous désirez d’autres informations sur le Vietnam, n’hésitez pas à consulter notre guide de voyage.

Quel est le lien entre Routes du Vietnam et bynativ ?

Routes du Vietnam est membre du réseau français d’agences locales bynativ. De ce fait, nous disposons d’un partenaire en France qui permet à tous les voyageurs faisant appel à nos services de bénéficier de garanties bienvenues lorsqu’il s’agit d’organiser un voyage à l’autre bout du monde.

De notre côté, vous bénéficiez d’une vrai expertise locale pour créer des voyages sur mesure authentiques qui prennent compte de vos aspirations et de votre besoin d’évasion. Nous vous créons des itinéraires personnalisés et faisons appel à des partenaires de confiance et de qualité en termes de guide, chauffeur, hébergement, activités….

Du côté de bynativ, vous bénéficiez d’un accompagnement inégalé en amont de votre voyage en pouvant solliciter des services complémentaire comme une assurance voyage, la livraison et l’obtention de visa, des conseils santé personnalisés ou encore la réservation de vols internationaux. De plus, cette collaboration nous permet de vous assurer un paiement de votre voyage au Vietnam en ligne, en euros et de manière 100% sécurisée, ainsi qu’une protection de la loi française.

Vous l’avez bien compris, la communauté bynativ nous permet de vous faire profiter du meilleur des 2 mondes : la fine connaissance du terrain d’agents locaux mêlée à la qualité d’accompagnement et les garanties sécurisantes de bynativ. Idéal non ?

Pour plus d’informations, c’est par ici !

Comment se passe mon inscription sur Routes du Vietnam ?

Afin que nous puissions répondre à votre désir d’évasion et de découverte le plus précisément possible, il faut d’abord que vous nous le décriviez de manière détaillée. Si vous n’avez pas d’idées précises,  nous sommes évidemment là pour vous exposer les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous !

Ce que l’on préfère, c’est que vous fassiez une demande de devis via notre formulaire de contact sur le site. Vous pouvez également faire votre demande par mail, par téléphone ou via Skype. Nous nous faisons toujours un plaisir de répondre aux interrogations des voyageurs. Ne vous privez pas, nous sommes tous francophones !  De notre côté, nous n’hésiterons pas non plus à vous appeler afin de faire votre connaissance et pouvoir concevoir le voyage qui vous ressemble.

Une fois les conditions de votre voyage bien définies, nous vous proposerons un itinéraire détaillé avec un tarif précis consultable depuis votre « Espace Client » que votre conseiller vous aura préalablement ouvert. Depuis cet espace,  vous aurez la possibilité de télécharger votre devis modifiable de votre voyage au Vietnam et une fois vous êtes mis d’accord sur le programme définitif, votre bulletin d’inscription, votre facture puis souscrire à une assurance de voyage et procéder au paiement en ligne des prestations réservées. En général, le paiement de votre voyage se fait de la façon suivante : un acompte de 30% au moment de votre inscription et le solde 30 jours avant votre voyage.

Pour les réservations de dernière minute, c’est-à-dire moins d’un mois avant le départ, la totalité des prestations doit être réglée au moment de la réservation de votre voyage.

Avant votre arrivée, pensez à télécharger depuis votre « Espace Client », votre carnet de voyage ainsi que les bons d’échange pour vos hébergements. Si vous avez réservé un circuit accompagné, vous serez accueilli par votre guide personnel à l’aéroport. Il vous remettra alors l’ensemble des documents liés à votre voyage.