Découvrez les témoignages de voyageurs ayant fait appel à nos services pour leur voyage au Vietnam !

Le Vietnam de A à Z

©cristaltran
abecedaire-vietnam

Vous souhaitez visiter le Vietnam ? Des rizières baignées par le soleil aux villages traditionnels en passant par l’architecture coloniale et le patrimoine ancien, notre abécédaire vous dévoile tous les charmes du Pays du Dragon !

Notre abécédaire du Vietnam

A comme Artisanat : au Vietnam, l’artisanat est l’héritier d’une tradition culturelle riche. Les artisans vietnamiens travaillent principalement la laque, la céramique, la vannerie et la soie. Chaque pièce est unique et témoigne, par son esthétique traditionnelle, de l’importance de l’artisanat dans le patrimoine du pays. À Hanoi, le Musée de l’Histoire Nationale et le Musée d’Ethnologie exposent une vaste collection d’objets provenant de l’artisanat ancien. Autour de la ville, des villages de métier vous permettent d’assister à des démonstrations et de contempler des œuvres actuelles. Le village de Bat Trang est ainsi consacré à la céramique, tandis que celui de Phu Lang abrite essentiellement des potiers. Le village d’An Thai est quant à lui dédié au travail de la laque.

B comme Baie d’Halong : située au nord-est du Vietnam, à moins de 4 heures d’Hanoi, la Baie d’Halong est une merveille de la nature inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Ses belles eaux turquoise sont surmontées de centaines d’îles et d’îlots calcaires (les fameux karsts) culminant parfois à près de 100 mètres d’altitude. De nombreux mythes et légendes entourent les dizaines de grottes éparpillées autour de la baie, comme la somptueuse grotte de Thien Cung (Grotte du Palais Céleste). N’hésitez pas à opter pour une découverte de la Baie d’Halong en kayak ou à bord d’un bateau de croisière ! Vous pouvez aussi visiter ses villages de pêcheurs, dont le village flottant de Cua Van ! Parcourez nos itinéraires de voyages qui passent par la baie d’Halong !

baie-halong-vietnam

©12ee12

C comme Cà phê : boire un cà phê vietnamien constitue une véritable expérience gustative ! Il s’agit tout simplement d’un café très intense et amer. Les Vietnamiens apprécient tout particulièrement le cà phê đá, un café glacé qu’ils consomment à toute heure. Vous pouvez aussi choisir un cà phè sữa đá, glacé également, mais plus doux puisqu’il inclut du lait concentré. Plus qu’une boisson, le cà phê vietnamien est une tradition sociale !

D comme Drapeau : le drapeau actuel du Vietnam est d’abord celui du Nord-Vietnam. Celui-ci l’adopte en 1954, au moment où l’Accord de Genève entérine à la fois l’indépendance du pays et sa partition. Après la réunification de 1975, le drapeau rouge à l’étoile jaune s’impose aussi au sud. Le rouge symbolise la fidélité du Vietnam au communisme, tandis que l’étoile est une évocation du peuple vietnamien. Les 5 branches de l’étoile représentent ses différentes composantes (paysans, ouvriers, commerçants, intellectuels et militaires).

E comme Ethnies : le Vietnam se distingue de ses voisins asiatiques par son caractère multiethnique. Le pays ne compte pas moins de 54 ethnies, les Kinh (aussi appelés Viêt) représentant la grande majorité de la population vietnamienne (environ 86%). Certaines ethnies ne rassemblent que quelques centaines de personnes, comme les O’ Du, alors que d’autres en comptent plus d’1 million (les Tay, les Muong, les Khmers ou les H’mongs). Les différents peuples vivent dans une parfaite harmonie. Cette diversité est donc source de richesse, chaque ethnie disposant de sa culture, de sa langue et de son mode de vie.

mekong-vietnam

©Quang

F comme Fleuves : le Fleuve Rouge au nord et le Mékong au sud sont essentiels à la vie des Vietnamiens. Voies navigables, ils offrent aussi des possibilités d’irrigation et constituent des réserves de pêche indispensables aux populations locales. Le Fleuve Rouge traverse Hanoï, ainsi que les terres fertiles du nord. Le Mékong est l’un des fleuves mythiques d’Asie. Son delta forme un espace géographique à part, entre terre et mer. Ses paysages exercent une fascination exceptionnelle sur les voyageurs. Dans cet univers aquatique étonnant, les marchés flottants du Mékong, colorés et animés, sont emblématiques de la capacité d’adaptation de l’homme à la nature. Retrouvez nos itinéraires qui vous font découvrir le delta du Mékong !

G comme Géographie : voisin de la Chine, du Laos et du Cambodge, le Vietnam dispose d’un beau littoral donnant sur la Mer d’Orient, le Golfe du Tonkin et le Golfe de Thaïlande. Au large, le pays possède également une multitude de petites îles, comme l’archipel de Ba Lua. Les montagnes et les collines, dont le point culminant est le Phan Si Păng (3 100 mètres) occupent près de 75% de la superficie du Vietnam. Elles se situent principalement au nord. Les possibilités de randonnée y sont infinies et conduisent à explorer des panoramas extraordinaires jalonnés de temples. Autres merveilles de la nature, les deltas du Fleuve Rouge et du Mékong offrent des paysages aquatiques surprenants. Enfin, le Vietnam est en partie couvert d’une jungle liée à son climat tropical. Celui-ci se caractérise notamment par le phénomène des moussons.

H comme Hanoi : la capitale vietnamienne aux multiples visages. Vous serez séduits par ses monuments emblématiques, tel que son monumental temple de la littérature ou sa citadelle, classée au patrimoine mondiale de l’Unesco, témoins d’une riche histoire. Vous serez intrigués par son rythme frémissant, nuées de motos et nuages de fils électriques contrastent avec lacs intérieurs aux berges verdoyantes et jardins municipaux où les Vietnamiens viennent danser. Celle qui sert de porte d’entrée à de nombreux voyageurs arrivant au Vietnam a un charme bien particulier, à découvrir au plus vite ! Tous nos itinéraires à Hanoi.

Nos suggestions de voyages au Vietnam


Explorez nos exemples d’itinéraires qui vous permettront de découvrir le Vietnam au cours d’un voyage unique…

Tous nos voyages au Vietnam

I comme Indochine : dans la deuxième moitié du 19ème siècle, 3 expéditions militaires (1858, 1863 et 1883) permettent à la France de prendre le contrôle d’une vaste zone territoriale située au sud-ouest de la Chine. En 1887, ce territoire devient l’Union Indochinoise. Celle-ci comprend les actuels Laos, Cambodge et Vietnam. Des partis indépendantistes voient bientôt le jour, auxquels adhère un certain Nguyên Ai Quôc, plus tard connu sous le nom d’Hô Chi Minh. La présence française est grandement affaiblie par la Seconde Guerre Mondiale. Le 2 septembre 1945, Hô Chi Minh proclame l’indépendance du Vietnam. Il s’ensuit une longue guerre contre la France qui aboutit en 1954 à la reconnaissance de l’indépendance du Vietnam du Nord (communiste) et du Vietnam du Sud (soutenu par les États-Unis). Le Laos et le Cambodge obtiennent leur propre indépendance à peu près au même moment.

J comme Jus : …de canne à sucre, bien sûr ! Les rues des villes du Vietnam sont jalonnées de vendeurs de jus de canne à sucre. Pour quelques pièces et grâce à une machine bien conçue, ils pressent la canne devant vous et en extraient un jus délicieux et rafraîchissant.

K comme Karstiques : un paysage karstique apparaît grâce à la dissolution des roches solubles (le calcaire notamment). Cette dissolution entraîne la disparition d’une partie de la matière et sculpte des formations géologiques uniques là où la roche a résisté. Le paysage karstique est ainsi caractérisé par l’émergence de montagnes, de collines et de grottes. La baie d’Halong est un exemple parfait de ces panoramas saisissants.

lang-co-bay-vietnam

©SirioCarnevalino

L comme Littoral : le littoral vietnamien s’étend sur environ 3 200 km. Au large, de nombreuses îles à la nature parfaitement préservée, méritent d’être explorées. Le nord du pays dispose par ailleurs de belles plages pittoresques de sable fin (notamment les célèbres plages de Da Nang). Dans le Vietnam du centre, les plages de Nha Trang sont le paradis des amateurs de plongée sous-marine. Plus au sud, celles de Phu Quoc séduisent les voyageurs par leur aspect immaculé. Le littoral du Vietnam, parsemé de villages de pêcheurs, est aussi un lieu de vie pour les populations locales, entre traditions et modernité. Enfin, les paysages sont marqués par les vestiges historiques (la citadelle de Hué par exemple), témoins du riche passé maritime du Vietnam.

M comme Mousson : la mousson est un phénomène climatique saisonnier qui résulte d’un déplacement de l’air humide venant de la mer en direction des terres. Ces vents humides apportent d’abondantes précipitations pendant les mois d’été, tandis qu’en hiver, les vents prennent la direction inverse (c’est-à-dire des terres vers la mer). Au Vietnam, la mousson dure de mai à octobre ou d’août à janvier selon les régions. Ses pluies nourricières inondent les rizières, revitalisent la nature et façonnent la vie de millions de Vietnamiens.

N comme Ninh Binh : petite ville de la province éponyme, Ninh Binh se situe sur le delta du Fleuve Rouge. Le puissant cours d’eau traverse la ville dont les rues présentent une belle animation. La province elle-même abrite de nombreux sites extraordinaires. Elle est connue comme la « Baie d’Halong terrestre ». Trang An, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, offre des paysages karstiques envoûtants et des grottes mystérieuses. Quant aux rizières jaunes de Tam Coc, elles se découvrent à pied… ou en bateau sur la rivière Ngo Dong ! Enfin, la grotte impressionnante de Dich Long est un autre incontournable de tout voyage dans la province de Ninh Binh. Son nom signifie Flûte de la Montagne. Tout près de la grotte, vous pouvez aussi visiter une pagode érigée pour lui rendre hommage.

ninh-binh-vietnam

©happystock

O comme Oncle Ho : né en 1890 dans l’Indochine française et mort au Nord-Vietnam en 1969, Hô Chi Minh, de son vrai nom Nguyên Ai Quôc, est considéré comme le père du Vietnam. Fondateur du Parti Communiste Vietnamien, Hô Chi Minh a joué un rôle décisif dans l’indépendance du pays, qu’il a annoncée lui-même en 1945. Après la reconnaissance de cette indépendance, il a pris la direction du nouvel État nord-vietnamien. Il a exercé cette magistrature jusqu’à sa mort en 1969. Aujourd’hui, le charisme d’Oncle Ho, selon son surnom affectueux, inspire toujours les jeunes générations. Son nom a été donné à l’ancienne Saïgon, rebaptisée Hô Chi Minh-Ville, tandis qu’Hanoi honore sa mémoire avec son Mausolée et le musée dédié à sa vie.

P comme Phô : plat traditionnel vietnamien, le phô se compose de nouilles et de bœuf (ou de poulet), cuits dans un bouillon de viande. Il fait partie des mets les plus appréciés par les locaux qui s’en délectent au déjeuner, au dîner, comme au petit-déjeuner ! La gastronomie vietnamienne est fortement influencée par les cuisines chinoise, française et américaine. Elle s’en distingue néanmoins par la primauté accordée à l’équilibre des ingrédients. Le phô, comme le bánh mi (sandwich épicé) ou les rouleaux de printemps, illustrent très bien cette harmonie des saveurs.

Q comme « Quand tu bois de l’eau, pense à sa source » : ce proverbe très prisé des Vietnamiens rappelle que les savoirs des ancêtres, qui se partagent de génération en génération, méritent une place toute particulière dans le monde moderne. La famille et les ancêtres jouent ainsi un rôle primordial dans la vie des Vietnamiens. Ils sont sources de connaissances, de liens sociaux et d’entraide. Le culte des ancêtres est essentiel dans la spiritualité locale, presque toutes les maisons abritent un autel dédié à ce culte. Des offrandes y sont régulièrement déposées, notamment un plateau de 5 fruits à l’occasion de la Fête du Têt.

R comme Rizière : les rizières verdoyantes du Vietnam forment des paysages époustouflants. En terrasses dans les montagnes du nord ou en vastes étendues dans le delta du Mékong, elles sont le cœur de l’agriculture vietnamienne. Le Vietnam est le 5ème producteur mondial de riz et le 3ème exportateur après l’Inde et la Thaïlande. La région de Sapa, dans le nord, offre sans doute les plus spectaculaires paysages de rizières du pays. N’hésitez pas à aller vous promener autour du petit village de Y Ty, près de la frontière chinoise, pour un voyage hors des sentiers battus à la découverte de l’étonnante beauté des rizières vietnamiennes.

Nos suggestions de voyages au Vietnam


Explorez nos autres exemples d’itinéraires pour découvrir le pays lors d’un itinéraire qui vous ressemble !

Faire une demande sur-mesure

S comme Saïgon : désormais appelée Hô Chi Minh-Ville, Saïgon est une belle ville cosmopolite qui a su marier préservation de l’architecture traditionnelle, héritage colonial et modernité. Le temple séculaire Buu Long, perché sur sa colline, côtoie les impressionnants gratte-ciel du quartier d’affaires. Les vestiges de l’époque coloniale sont très présents et témoignent de la présence française, avec l’Hôtel Continental ou la cathédrale Notre-Dame. Ne ratez pas non plus le quartier chinois de Cho Lon, vivant et coloré !

T comme Têt Nguyên Dán : le Têt Nguyên Dán, ou Fête du Têt, célèbre le Nouvel An lunaire vietnamien. Il s’agit d’une période de réunions familiales, de rituels ancestraux et de renouveau. Des offrandes aux ancêtres sont déposées sur les autels domestiques et les locaux se souhaitent chance et prospérité. Vous pouvez alors assister à des défilés colorés et à des feux d’artifice (en particulier à Hanoi ou Hô Chi Minh-Ville), et déguster des plats issus de la cuisine traditionnelle.

U comme UNESCO : 8 sites vietnamiens sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Parmi ceux-ci, 3 sont des sites naturels (la Baie d’Halong, Trang An, Phong Nha-Ke Bang), les 5 autres étant issus de l’héritage vietnamien ancestral (sanctuaire de Mi-Sôn, citadelle de la dynastie HÔ, etc.). Ce succès traduit notamment l’attachement des Vietnamiens à ce patrimoine, ainsi que leur volonté de le préserver et de le mettre en valeur.

trang-an-vietnam

©vadim_ozz

V comme Vietnam : situé au carrefour de nombreuses civilisations, le Vietnam dispose d’une culture d’une grande richesse. Celle-ci est un mélange parfait de traditions, d’héritage colonial et de modernité. L’architecture de ses villes en témoigne, les monuments de chaque période ayant été parfaitement préservés, sans nuire aux nouvelles constructions contemporaines. Pays cosmopolite et multiethnique, le Vietnam accueille des membres de nombreuses religions (culte des ancêtres, confucianisme, bouddhisme, catholicisme, etc.) qui coexistent ici dans une parfaite entente.

W comme West Lake Hanoi : moins fréquenté que le Lac Hoan Kiem, le West Lake, également à Hanoi, est un havre de sérénité au cœur de la ville. Entouré de verdure luxuriante, il offre un refuge paisible. Les pagodes en bordure du lac et les restaurants flottants ajoutent une touche culturelle. Les couchers de soleil, qui se reflètent à la surface de ses eaux, en font une destination incontournable.

X comme Xin chào : xin chào signifie « bonjour » en vietnamien. Savoir l’écrire est une chose… savoir le prononcer en est une autre ! La prononciation des mots et l’accentuation sur les bonnes syllabes constituent en effet la principale difficulté de la langue vietnamienne. Selon l’intonation que vous y mettez, un même mot peut avoir plusieurs significations différentes. Le mot Bo peut ainsi désigner le père, une vache, un petit ami, l’action de couper ou d’abandonner, etc…

vietnam

©hecke71

Y comme 1, 2, 3 Yo : au Vietnam, lorsque vous trinquez, oubliez le traditionnel tchin-tchin ! Les Vietnamiens utilisent l’expression 1, 2, 3 Yo, ce qui s’écrit « một, hai, ba, dô » et se prononce « mo, hai, ba, yo ». Les rues du Vietnam recèlent de nombreux bars et terrasses où vous pouvez partager cafés glacés (les cà phê đá, rendez-vous à la lettre C !), jus de cannes à sucre, thés ou alcools locaux (comme le Ruou, un alcool de riz à consommer avec modération !).

Z comme Zen : le zen a profondément influencé la spiritualité et le mode de vie des Vietnamiens. Il promeut la méditation profonde pour atteindre l’illumination. Les moines vietnamiens, tels que Thich Nhat Hanh, ont popularisé ces pratiques à travers tout le pays. Au milieu d’une ville très animée, les locaux aiment ainsi se réfugier à l’entrée d’un petit temple pour se recueillir en silence. Le zen incarne la simplicité et la paix intérieure qui guident le quotidien des Vietnamiens.

Nos articles associés


Poursuivez votre découverte de notre pays et la préparation de votre voyage en explorant d’autres articles de notre guide de voyage dédié au Vietnam !

Quelles saisons pour quelles régions ?

Quelles saisons pour quelles régions ?
Voir l‘article
Lotus sur la rivière Yen, Vietnam


Vocabulaire essentiel
pour votre voyage au Vietnam


Vocabulaire essentiel
pour votre voyage au Vietnam
Découvrez quelques mots et expressions vietnamiens à connaître, afin de briser la glace avec les locaux que vous pourrez rencontrer lors de votre voyage au Vietnam..
Voir l‘article
lexique-vietnam
Suivre le guide