Visiter Hoi An

BigGabig
Vue aérienne de Hoi An

Hoi An au Vietnam, la ville suspendue dans le temps

Enchanteresse. Il n’y a pas de meilleur terme pour décrire cette ville qui a pris racine au bord de la rivière Thu Bon, à 35 kilomètres au sud de Da Nang et à 135 kilomètres de Hue. Visiter Hoi An au Vietnam, c’est effectuer un bond dans le temps. La ville est l’une des mieux préservée au Vietnam et fait partie des 4 sites vietnamiens classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Se passer de la visite de Hoi An lors d’un voyage au Vietnam est plus que regrettable. Quel est l’attrait d’Hoi An ? De magnifiques architectures de bois. Mélange savant d’inspirations chinoise, française et japonaise, les maisons imposent leur style. La balade au milieu des structures en bois noir de jaquier se mêlant aux façades jaunes et aux volets turquoise est des plus mémorables.

hoi an

Une parenthèse historique dans un voyage au Vietnam

La visite de Hoi An se fait à pied, le centre historique a d’ailleurs été interdit aux voitures. Les ruelles préservées débordent de vie et c’est un bonheur que de s’y promener et d’observer les différentes façades des vieilles bâtisses. Si vous avez le temps lors de votre visite de Hoi An, découvrez-en quelques unes : les ameublements intérieurs sont tout aussi particuliers que les façades.

Phuc Kien
Parmi les demeures à explorer, rendez-vous à la maison Tan Ky (au 101, Nguyen Thai Hoc) : atrium avec une véranda intérieure chinoise flanquée d’un puit, de bois précieux utilisés pour les poutres sculptées, des consoles mi-dragon, mi-carpe, 32 colonnes de bois de fer… Et ne vous privez pas non plus de la visite des temples. Un voyage au Vietnam, c’est aussi un voyage spirituel dans la culture bouddhiste. Le temple Phuc Kien dédié à Thien Hau, la déesse de la mer recèle nombre de jolies surprises esthétiques. Surprises qui feront de la visite à Hoi An, une étape mémorable de votre circuit au Vietnam.
Hoi An, un havre de beauté à ne pas manquer.

Nos suggestions de voyages :